En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

Titres et diplômes

Retrouvez les titres et les diplômes de psychologie clinique de François Moutarde, psychologue et psychothérapeute à Dijon en Côte-d'Or.

- Études de psychologie clinique à Besançon et Grenoble :

          Licence de Psychologie à Besançon,
          Maîtrise de Psychologie à Grenoble,
          DESS de Psychopathologie obtenu en 1970 à l'Université de Grenoble.

- Titre de Psychologue : ARS Bourgogne Franche-Comté - N° Adeli - ​21.93.0089.4

- Titre de Psychothérapeute: ARS Bourgogne Franche-Comté - N° Adeli - ​21.93.0089.4

- Membre titulaire de la Société Française de Thérapie Familiale (SFTF)

- Membre titulaire de l'Association Européenne de Thérapie Familiale (EFTA)

- Fondateur et ancien Président de RESEAU - Centre de Consultation Familiale et d'Études des Communications à Dijon.

Recherches

- Enfants, familles et Système de Parentalité

Recherche menée durant quinze ans dans le cadre de mon activité dans le Service de l'Aide Sociale à l'Enfance de Côte d'Or.

Le concept de système de parentalité permet de regrouper des personnes au sein d'un même système, celui de la parentalité, alors qu'elles appartiennent à des systèmes familiaux ou institutionnels différents.

Ce concept apporte un regard radicalement différent sur le type de relations entretenues par des personnes ayant une responsabilité de type parental autour d'un enfant.

En effet au lieu de se percevoir comme appartenant à des groupes humains différents, le concept de système de parentalité invite chacun à percevoir l'autre (parent, travailleur social, assistant maternel, éducateur de maison d'enfant) comme membre d'un même système, celui de la parentalité, avec des caractéristiques relationnelles spécifiques. Comme par exemple les règles de disqualification, d'incomplétude, de dépendance.

​l'article complet est disponible sur demande.

 

Autres recherches

- Adolescence et Famille, une co-croissance nécessaire

L'adolescent est un explorateur de nouveaux territoires mentaux pour le compte de sa famille.

Un éclaireur qui s'efforce de faire reprendre à son groupe familial une marche interrompue parfois depuis plusieurs années.

L'adolescent ne vit pas sa propre problématique à côté de parents qui seraient simplement spectateurs plus ou moins attentifs, plus ou moins bons supporters.

Il est pour moi un éclaireur, un explorateur qui, parti à la recherche de lui-même, entraîne tout un clan familial vers l'exploration d'alternatives nouvelles à son mode de vie, et vers la ré-élaboration de son mythe.







 
- La question de l’autorité dans la famille
 
La demande qui m'a été faite pour ces "Rencontres de Mars" porte sur l'autorité des parents vis-à-vis de leurs enfants et sur ma pratique, la thérapie familiale systémique.

J'ai traduit cette demande de la manière suivante : "qu'est-ce que l'approche système peut apporter dans ce domaine aux frontières de la psychologie, de la sociologie, de l'anthropologie, de la pédagogie ?"

Ainsi pour un systémicien l'autorité n'est pas contenue dans un sac à l'intérieur d'une personne, mais elle est une qualité émergente, une propriété qui émerge d'une relation entre deux ou plusieurs personnes.








 
- De la famille recomposée à la famille homosexuée

A côté de la famille nucléaire traditionnelle, le père, la mère et les enfants issus de leur union et vivant tous sous le même toit, apparaissent des formes de familles qui intriguent, voire inquiètent. Ce qui inquiète c'est qu'elles semblent "fonctionner" et que leur sont attribuées des croyances, des valeurs perçues parfois comme menaçantes.

Elles s'appellent familles recomposées pour certaines. D'autres sont en instance "d'accréditation", les familles homoparentales. Étranges étrangères et pourtant proches de nous.

En effet chacune se réfère au modèle nucléaire classique alors que par certains aspects il s'agit d'une autre forme de structure familiale.

L'approche systémique permet d'appréhender cette complexité nouvelle dans l'organisation de la parenté, en dépassant l'impression générale et sommaire qui se limite bien souvent (même chez certains spécialistes autoproclamés) à "c'est nouveau, c'est différent, c'est compliqué, c'est inquiétant".